« Montrez-moi votre profil, je vous dirai qui vous êtes ». Si peu paraît évident, mais parfois il faut mettre des mots sur des évidences pour comprendre et réaliser, d’autant plus qu’il est pour vous votre carte d’identité (voire votre C.V.) pour vos prospects. Aujourd’hui, nous allons vous dire comment vous sublimer sur vos réseaux sociaux et ce sans retouche !

 

  1. Votre photo de profil

C’est la première chose que l’internaute voit de vous, qu’il soit redirigé vers votre page à partir d’un site, ou bien d’une liste d’interminables suggestions de pages. Une photo de profil bien propre vous donnera déjà bien plus de chances d’obtenir un clic supplémentaire – un nouveau client potentiel !

Pour commencer, une photo avec une qualité décente. Bien entendu, vous n’aurez pas à investir dans un Reflex pour vous sublimer ; mais on préférera éviter la photo prise par la caméra avant de votre smartphone, de qualité moindre. Certes, Facebook bride la qualité des photographies postées en son sein, mais si le cliché de base n’est pas propre, l’utilisateur n’aura pas besoin d’un œil de lynx pour s’en apercevoir.

Secundo, on évite les selfies. Votre objectif est professionnel, même s’il s’agit de votre profil personnel. Les selfies représentent un type de photographie très décontracté, qui ne sied pas à l’usage que nous cherchons. Parallèlement, on évite les angles peu glorieux, les plans en contre-plongée (même légers) sont à proscrire : regarder de ce point de vue ne pousse pas à établir une relation saine entre professionnel et particulier.

Les filtres photo et autres retouches sont à manier avec une extrême précaution : vous n’êtes pas seulement vous mais votre entreprise. Si filtre il y a, il doit correspondre à l’image que vous devez faire passer, mais aussi à ce qu’il ne soit pas trop évident. Un bon paquet de filtres Instagram fait écrire « votre photo est mal retouchée » sur votre précieuse photographie, et vous ne voulez pas de cet effet « cheap ». Si tant est que vous souhaitez retoucher votre photo, préférez Photoshop à un simple filtre mal dosé.

 

  1. Le nom

Il arrivera très souvent que vous souhaitez être identifié, et même si la photo de profil constitue une très grande partie de ce qui poussera l’internaute à vous gratifier d’un clic ; il faut encore que celui-ci sache qui vous êtes. En d’autres termes, il doit pouvoir mettre un nom sur un visage. Une pratique de plus en plus courante est de mettre le nom de votre entreprise (elle-même liée à votre activité professionnelle) soit entre votre prénom et votre nom, soit après les deux.

L’idée, c’est de pouvoir également identifier votre métier ou votre entreprise d’un seul coup d’œil, avant même le premier clic. L’information est utile à l’internaute comme à vous : s’il n’est pas intéressé, il ne perdra pas de temps avec un clic supplémentaire et l’étude de votre page ; et à l’inverse, vous serez beaucoup plus susceptible de toucher votre cœur de cible.

 

  1. La description

Lorsqu’enfin vous obtenez un clic, votre prospect arrive sur votre profil. De nouvelles informations sont mises en avant, et parmi elles la « description » que vous aurez laissée. Il s’agit du premier bloc réel d’informations qui sera vu par votre potentiel client. Il s’agira là de transformer l’essai entamé par le clic, et d’en dire davantage sur votre vous et votre entreprise en quelques mots. Gardez à l’esprit qu’un bloc de texte trop long distraira votre prospect. Présentez-vous donc !

Depuis quelques mois, Facebook propose également une sorte de mini-portfolio épinglé à votre profil, nommé « Photos à la une ». Il ne s’agit non pas des dernières images que vous avez publiées sur le réseau social, mais que vous aurez choisies. En plus de votre photo de couverture, ces images seront là non pas pour persuader votre prospect de cliquer (ou de ne pas quitter votre profil), mais de l’installer dans un contexte graphique en adéquation avec la charte que vous avez préalablement établie, et le confortera dans son choix. Utilisez donc ces espaces pour mettre en avant votre entreprise, ou bien vos éventuelles participations à des événements pour suggérer que vous avez un certain carnet de contacts.

 

  1. Postez et partagez régulièrement des articles

Qu’il s’agisse des vôtres et/ou de ce que vous lisez sur le web, n’hésitez pas à partager ça sur votre profil en confidentialité « Public ». De la sorte, ceux qui ne vous ont pas ajouté(e) en tant qu’ami(e) peuvent constater que vous écrivez sur votre domaine d’expertise, ou bien que vous vous renseignez sur l’actualité ; ou les deux, après tout. Il s’agit d’un point essentiel pour prouver votre sérieux.

Vous constituez également une source d’information pour votre cible, ce qui peut également amener d’autres personnes à vous consulter ; pouvant devenir à leur tour des prospects. Attention à la régularité et la vitesse de traitement de l’information, puisque si votre lecteur découvre une nouvelle source pouvant lui donner un partage d’article plus rapide, il peut se détourner de votre profil. Votre propre rédaction web constitue donc une plus-value le cas échéant.

 

Voilà déjà quelques astuces qui, j’espère, sauront vous aider ! N’hésitez également pas à partager votre petit ingrédient clé dans les commentaires de la page, ou bien sur ma page Facebook !